Ligne CFD Digoin-Etang sur Arroux


Introduction

Cette ligne de 53 Km, de Digoin à Etang par la vallée de l'Arroux, fut la première à voie métrique ouverte dans le département. Elle avait été demandée pour desservir les forges de Gueugnon, éloignées des gares du réseau PLM. La ligne fut déclarée d'utilité publique en 1891. C'est la réputée Compagnie des Chemins de Fer Départementaux ( CFD ) qui en avait obtenu la concession. Elle fut ouverte dans sa totalité le 30 Juillet 1893. Le dépot-atelier se trouvait à mi-parcours à Toulon sur Arroux. Les deux terminus de la ligne faisaient gares communes avec le PLM, et possédaient des installations de transbordement entre les deux compagnies. Les locomotives à vapeur étaient de type 130T, construite par SACM ( Société Alsacienne de Constructions Mécaniques) à Belfort. Pendant la première guerre mondiale, les forges tournent à plein régime, et la ligne voit son trafic marchandise augmenter. L'activité voyageur est surtout composée d'ouvriers pour Digoin et Gueugnon. En 1935, pour contrer les autobus, on met en service des autorails de marque De Dion (N° 401 à 403) avec remorque (N° 2, 65 et 66). On construit également un locotracteur diesel en utilisant le chassis d'une locomotive SACM. En 1950, le parc est renforcé par trois autorails Billard A80D (N° 511 à 513) provenant d'un autre réseau des CFD. Une baisse d'activité des forges, entrainant également une chute du service voyageur, conduit rapidement à la fin d'exploitation de la ligne le 15 Septembre 1953; La décision de fermeture ayant été plus politique que économique.Le projet de reconstruction du tronçon Digoin-Gueugnon, à voie normale fait régulierement parler de lui, bien qu'il soit déclaré d'utilité publique depuis 1973 ! Le rail prendra t'il un jour sa revanche à la route ?

_

Photo suivante

Retour page d'accueil